pixel Facebook

Perte de cheveux : ce que vous devez savoir

Pour plusieurs, avoir une belle chevelure est un signe de jeunesse, de puissance ou même de vitalité. Il n’est évidemment pas facile pour tout le monde d’accepter le moment de la perte de cheveux. Les connaissances et les solutions sur ce problème ne cessent d’évoluer.

Le Groupe PAI offre des solutions pour la prévention et le traitement de la perte de cheveux:

Prenez rendez-vous pour une
consultation en clinique

Mythes & faits concernant la perte de cheveux

Il existe tout de même plusieurs mythes à ce sujet. Nous espérons que cet article pourra vous informer davantage sur le sujet.

La perte de cheveux débute à tout âgeLa chute de cheveux débute à tout âge.

Fait

L’alopécie androgénétique est un phénomène héréditaire qui est la cause de 95% des cas de perte de cheveux chez l’homme. Ce problème survient majoritairement dès le milieu de la vingtaine. À partir de la cinquantaine, on observe des cas de calvitie chez plus de 50% des hommes. C’est après la ménopause que ce phénomène est observée chez la femme, et ce, pour 40 % à 50% d’entre elles.

L'alopécie évolue de façon prévisibleLa perte de cheveux s'effectue de façon aléatoire.

Faux

L’alopécie androgénétique évolue de façon prévisible. Au niveau de la perte de cheveux, on observe une forme régulière de la calvitie. Chez la femme, les cheveux s’amincissent alors que chez l’homme, ils s’éloignent du front. Selon l’ampleur de la calvitie, les cheveux du dessus de la tête peuvent même disparaître.

Les cheveux peuvent repousserLes cheveux perdus ne repoussent pas.

Faux

Parfois, les cheveux peuvent repousser dépendamment de l’origine du problème. Certaines personnes doivent leur perte de cheveux dû à un traumatisme, une maladie, une chirurgie, une infection, aux médicaments, à une alimentation déficiente ou trop rigoureuse. Par contre, dans les cas d’alopécie androgénique, un traitement rapide est recommandé.

La calvitie peut être héréditaireTel père, tel fils; la calvitie est héréditaire.

Fait

La calvitie peut être héréditaire du père ou de la mère. Il semblerait que le problème de calvitie soit relié aux gènes. Les gens qui naissent avec de tels gènes seront probablement aux prises avec une quelconque calvitie.

Les femmes ne perdent pas leurs cheveuxLes femmes ne perdent pas leurs cheveux.

Faux

Au moment de la ménopause 40 % à 50 % des femmes perdent leurs cheveux, une perte moins significative que les hommes. Chez la femme, la calvitie se produit surtout sur le cuir chevelu alors que chez l’homme, elle est davantage localisée. La calvitie féminine, qui survient surtout après la ménopause mais parfois à la puberté, se manifeste habituellement par un amincissement des cheveux. Pour en savoir plus, visitez notre page dédiée à la perte de cheveux chez la femme.

Homme devant un miroir, préoccupé par sa perte de cheveuxLes hommes sont indifférents à la perte de cheveux.

Faux

Selon les sondages, les hommes n’assument pas leur calvitie et celle-ci peut même occasionner chez certains de la déprime. Il est important de ne pas sous-estimer les conséquences émotives engendrées par ce problème. Une consultation est recommandée pour aborder le problème.

Contactez-nous pour une CONSULTATION !

Le Groupe Médical PAI vous offre une consultation* en clinique, où vous pourrez discuter des options qui s’offrent à vous avec des spécialistes de la greffe de cheveux.

* Le frais de consultation en clinique sont de 40,00 $.